Soirées éducatives «Les réseaux sociaux»

 

Novembre-Décembre 2020

 

Des séances à visée éducative sur le thème des réseaux sociaux, afin d’apporter un regard critique aux internes.

 

 Déroulement des séances :

Ces séances concernaient tous les internes : de toutes les tranches d’âge et de toutes les spécialités (générale, professionnelle, CAP, BTS…). Les internes ont été divisés en trois groupes répartis sur trois séances : le 24 novembre (3ème PP et Secondes), le 1er décembre (Premières et CAP) et le 5 janvier (Terminales et BTS).

Chaque séance s’est déroulée dans l’amphithéâtre où les internes étaient installés par chambre afin d’éviter le brassage.

Le responsable de l’internat, Ervé Cortial, a rappelé, à chaque début de séance, l’utilité d’organiser des actions éducatives. L’internat n’est pas seulement un lieu pour dormir, il se construit également autour d’un projet éducatif qui vise notamment à développer l’esprit critique chez les jeunes.

Dans la lignée des interventions éducatives précédentes sur les « fake news », le thème choisi cette année était « les réseaux sociaux ». Avoir un regard critique sur les réseaux sociaux et leur utilisation semble aujourd’hui essentiel, en particulier pour les jeunes. Le constat a été fait à l’internat que les élèves passent de plus en plus de temps sur leurs téléphones et sur les réseaux sociaux. L’objectif de la séance est donc de sensibiliser les internes aux problèmes que peuvent poser ces outils.

Le volontaire en service civique, Antoine Julien, s’est ensuite chargé d’animer la séance. Deux sujets ont été choisis sur le thème des réseaux sociaux : « les impacts des réseaux sociaux sur le bien-être » et « les effets des réseaux sociaux sur l’information ».

Pour chaque sujet, un extrait du film « Le dilemme des réseaux sociaux » de Jeff Orlowski (d’une quinzaine de minutes) a été projeté aux élèves. Ces projections ont été suivies de débats où les élèves, séparés en deux groupes rivaux, ont fait part de leurs arguments pour défendre leur camp (« pour » ou « contre » les réseaux sociaux).

 

 Bilan des différents débats :

            Tous les groupes d’internes se sont pris au jeu du débat. De nombreux arguments ont été énoncés en faveur et à l’encontre des réseaux sociaux. En effet, les réseaux sociaux permettent notamment de se divertir, de communiquer et de garder contact avec ses proches, de trouver des informations, de partager du contenu, de faire la promotion d’un projet ou tout simplement de se sentir moins seul. Cependant, ils peuvent avoir des effets néfastes sur notre estime de nous-mêmes, nos relations sociales. Ils provoquent parfois de l’addiction, du renfermement sur soi-même, du harcèlement…

Concernant l’information, les élèves ont souligné que les réseaux sociaux sont des moyens pour avoir accès facilement et rapidement à l’information. Les réseaux sociaux permettent également à l’information de toucher plus de personnes, par exemple, pour défendre une cause. Toutefois, la rapidité à laquelle circulent les informations sur les réseaux sociaux peut aussi avoir des effets pervers. Les internes ont relevé que la masse d’informations propagée sur les réseaux peut contenir de nombreuses « fake news ». Sur ces plateformes, n’importe qui peut diffuser une information fausse. En outre, les algorithmes des réseaux sociaux montrent aux utilisateurs ce qu’ils désirent voir (calculé en fonction des préférences des utilisateurs) et non la vérité.

 

 Le rapport des élèves aux réseaux sociaux :

            Tout au long des séances, des questions ont été posées aux internes afin de mieux connaitre leur rapport aux réseaux sociaux.

Il s’est avéré que les jeunes utilisent tous quotidiennement les réseaux sociaux, bien que la moitié affirme être capable de réguler le temps passé dessus. Ils passent, en moyenne, entre 1 heure et 3 heures sur leur téléphone portable par journée de cours et entre 5 et 6 heures par jour de vacances. La quasi-totalité des élèves ont eu un portable au collège, voire au début du collège ce qui fait qu’ils sont exposés assez tôt aux réseaux sociaux.

Les jeunes d’aujourd’hui utilisent davantage les réseaux sociaux que les générations précédentes. Sans prise de recul, ils peuvent être exposés aux effets négatifs que posent ces applications. Ces séances auront contribué à ce qu’ils aient un regard davantage critique sur leur utilisation.

 

 Expérience sociale :

Pour finir, la grande majorité (90%) des jeunes disent qu’ils n’utilisent pas leur téléphone portable à table lorsqu’ils sont chez eux et ils pensent que c’est une bonne chose.

L’équipe de l’internat propose de faire une expérience sociale où, pendant une semaine, les élèves n’auront pas leur téléphone aux moments des repas (le matin et le soir). On constate, au fur et à mesure des années, des changements dans les comportements des jeunes. Le fait qu’ils soient de plus en plus souvent sur leur téléphone impact le fonctionnement de l’établissement : les activités et les animations collectives sont de moins en moins attractives. Il est toutefois important pour les jeunes d’avoir des interactions « réelles » pour qu’ils puissent se socialiser et s’épanouir. Cette expérience sociale sera l’occasion de constater si le fait de ne pas être sur son téléphone portable pendant les repas a un impact positif sur les jeunes.

Pré-inscription 2021-2022

Vous avez différentes possibilités de pré-inscription sur notre site internet, en vue de votre inscription au Pôle La Chartreuse pour la prochaine rentrée scolaire.

Une rencontre sera ensuite effectuée avec un responsable si cela n'a pas été fait auparavant.

Ecole directe

ecole directe

Le site Ecole Directe vous permet de consulter, en utilisant votre code personnel, des éléments liés à la scolarité de votre enfant : 

  • son emploi du temps, 
  • son cahier de texte,
  • ses notes,
  • ses absences,
  • les éventuelles sanctions

Accéder directement sur le site en cliquant sur la page ci-dessus